Voitures vandalisées, la manifestation des taxis dégénère

Partout en France, les taxis se sont réunis pour protester contre les chauffeurs UberPop. La circulation a été très perturbée dans de nombreuses grandes villes, comme à Paris, où le trafic a été brièvement paralysé sur le périphérique et l’accès aux aéroports bloqué.

La manifestation a pris une tournure violente. Plusieurs incidents ont été signalés avec des chauffeurs UberPop ou des VTC, notamment porte Maillot à Paris, où deux voitures ont été retournées. Les taxis accusent les VTC de concurrence déloyale. 

La journaliste, Jéromine Santo-Gammaire était porte Maillot, à Paris, où des actions de protestation se sont déroulées jeudi matin. Elle témoigne de tirs de fumigènes contre les véhicules qui circulaient. 

Porte Maillot, des CRS sont intervenus une première fois, vers 7 heures, pour dégager le périphérique bloqué par les taxis, puis une nouvelle fois, vers 9h30, pour déloger les grévistes, descendus à pied sur le périphérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *