La conduite accompagnée

La conduite accompagnée permet de gagner en expérience de conduite et d’être plus confiant à l’arrivée de l’examen du permis de conduire. Cependant, il faut savoir qu’il existe actuellement 3  types de conduite accompagnée, chacune avec ses avantages et ses inconvénients.

L’apprentissage anticipée de la conduite (AAC)

L’AAC est ouverte aux apprentis dès 15 ans, à partir du moment où ils ont eu leur code de la route. Ils doivent également avoir suivi une formation de 20 heures obligatoires avec un enseignant de l’auto-école et avoir eu une évaluation favorable (cela est valable pour les 3 types de conduite accompagnée).

Ce type de conduite accompagnée permet de réduire la période du permis probatoire de 3 à 2 ans et de passer l’épreuve de conduite dès 17 ans. En revanche il ne sera possible de conduire seul qu’à partir de 18 ans.

 

Note : l’accord de son représentant légal et de l’assureur du véhicule est obligatoire.

 

La conduite supervisée

La conduite supervisée est une méthode de conduite accompagnée semblable à l’apprentissage anticipé de la conduite. Cependant, pour y avoir accès, vous devez avoir 18 ans ou avoir échoué à l’épreuve pratique. Aussi, la conduite supervisée peut-être prise en charge par plusieurs accompagnateurs (et non seulement le représentant légal) à partir du moment où ils ont le permis B depuis au moins 5 ans et que leur assureur est prévenu et d’accord.

Avec la conduite supervisée, la période probatoire ne change malheureusement pas.

La conduite encadrée

La conduite encadrée est un type de conduite accompagnée rare qui ne concerne pas toutes les auto-écoles. Elle concerne les jeunes, dès 16 ans qui suivent une formation liée aux métiers de la route (BEP ou CAP conducteur routier, par exemple). La conduite encadrée se fait en deux ans et s’inscrit dans le cadre du diplôme du jeune.

L’accompagnateur du jeune peut-être n’importe qui, à partir du moment où il a le permis B depuis plus de 5 ans et que son assureur est d’accord. Avec la conduite encadrée, le jeune peut obtenir son permis dès le jour de ses 18 ans, sous réserve d’avoir obtenu son diplôme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *