Lorsque le motard roule à allure lente, il a moins d’équilibre ce qui implique de savoir manier parfaitement sa moto. Dans un bouchon, il est important de savoir gérer l’équilibre de la moto pour en sortir ou dans une circulation dense mais aussi sur un parking avec la présence de piétons ou autres.

Comment maintenir l’équilibre?

A vitesse réduite, lorsque l’on tourne, le centre de gravité est modifié et la moto aura tendance à être déséquilibrée ce qui implique de compenser afin d’éviter le risque de chute.

➢ Le centre de gravité : Lorsque l’on est immobile en moto, le centre de gravité correspond à la partie où se concentre tout le poids. Ainsi le poids est assimilé à une force se rapportant en un seul et même point et non à une force au volume plus large se rapportant à plusieurs points de la machine.

Triangle de sécurité

Le motard et le passager doivent être collés pour plus de sûreté. La position du motard et du passager doit former un triangle de sécurité. Celui-ci allant du visage, en passant par les deux roues de la moto. On en déduit que le centre de gravité se situe environ au milieu du triangle.

Lorsque le motard transporte un sac à dos ou tout autre objet, il devra les placer le plus possible à l’intérieur du triangle afin de maintenir une meilleure stabilité de la moto et plus de sécurité dans les virages.

La technique

Il est important de bien comprendre la technique afin de pouvoir la réaliser correctement. Pour emprunter un virage à allure réduite, il est nécessaire de bien réaliser trois actions :

➢ 1 – Première action  : Déclencher

Pour cela, le motard doit actionner le repose pied intérieur (si l’on tourne à gauche, utiliser le repose pied gauche) et ensuite tourner le guidon.

➢ 2 – Deuxième action : Compenser

Pour cette étape, le motard doit appuyer sur le repose pied extérieur, dégager ses épaules vers l’extérieur et effectuer un guidonnage c’est à dire maintenir et pousser délicatement sur le guidon si il y a un risque de butée.

➢ 3 -Troisième action : Relever

Il doit appuyer sur le repose pied extérieur et relever le guidon.

Comment doit-on placer son regard ?

Le regard est un élément clé pour orienter la moto correctement et de garder un bon équilibre. En ce qui concerne le champs visuel, il est essentiel de porter son regard à hauteur d’homme afin de bien visualiser ce qui se passe devant soi, notamment sur le sol.

Cependant il faut faire attention à ne pas regarder uniquement le sol et ainsi oublier ce qu’il se passe plusieurs mètres devant soi. Dans ce cas, le cerveau est dépourvu de repères visuels nécessaire au maintien de l’équilibre de la moto.

Quelle vitesse adopter ?

Il est important de s’entraîner en étant au ralenti moteur pour commencer et ensuite se servir du point de patinage c’est à dire en utilisant l’accélérateur, le frein et l’embrayage.

Maintenir l’équilibre avec un passager ?

Lorsque l’on utilise une moto, on peut être accompagné d’un passager derrière soi. Il est donc essentiel d’avoir connaissance des bonnes pratiques à respecter pour garantir un maximum de sécurité.

➢ Comment maintenir l’équilibre ?

Au niveau de la technique rien ne change. Néanmoins il faut prendre en compte le poids et le centre de gravité qui modifient la conduite de la moto. Il faut enclencher plus fortement les commandes notamment pour déclencher ou compenser.

La position :

Le motard et son passager doivent être le plus proche possible. Les genoux doivent être serrés, les pieds à l’intérieur de la moto et ils doivent regarder dans la même direction. De plus, le passager doit suivre le motard dans tous ses mouvements pour ne pas provoquer un déséquilibre de la moto.

Pour ce faire, le motard peut communiquer quelques informations à son passager tels que :

➭ Expliquer au passager comment s’installer correctement sur la moto,

➭ Définir des codes afin de pouvoir communiquer,

➭ Être d’accord sur la position du passager,

➭ Donner une tape sur le bras pour informer le motard avant de monter sur la moto,

➭ Si le passager n’est pas très grand, il peut utiliser le repose pieds délicatement afin de monter sur la moto sans la déséquilibrer.

Le regard doit être porté de la même façon avec ou sans passager à l’arrière de la moto.

Quels sont les risques ?

➢ Ne plus avoir le contrôle de la moto et de tomber.

➢ Dans une courbe ou lorsque l’on change de direction, le motard peut avoir une mauvaise trajectoire.

➢ Devenir un obstacle pour les autres usagers de la route et ne pas être compris sur ses intentions.

➢ Ne plus avoir le contrôle de sa moto suite au déséquilibre causé par le poids du passager.