Erreur de conception : 150 000 euros

Le Figaro (Jean Pierre Robin)

 

Les Abribus renouvelés en 2015 n’abritent pas réellement de la pluie ni du vent. Cet inconvénient va enfin être réparé, moyennant 150 000 euros.

Les 2000 nouveaux Abribus de JCDecaux, ont tous été changés entre 2014 et 2015. Leur design est, il est vrai plus élégant, mais le soucis est que 690 d’entre eux laissent passer la pluie et le vent.

Le conseil municipal s’est finalement résolu à réparer 300 abribus qui vont recevoir un complément de vitrage Quant aux 390 Abribus qui ne seront pas modifiés, c’est pour soit disant maintenir un accès par l’arrière indispensable aux handicapés.

Cette réparation sera entièrement supportée par la Ville de Paris, soit une facture globale de 150 000 euros. Il ne pouvait en être autrement, car dans le cahier des charges, qui avait accompagné l’appel d’offres remporté par JCDecaux, la glace arrière qui devait combler le trou n’était pas prévue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *