C’est pas bien !

Au mois de juin dernier, à Londres, alors qu’il circulait dans sa Lamborghini Huracan, un patron d’une société de location de voitures de sport s’est fait arrêter par deux policiers qui en ont profité pour lui confisquer sa voiture sous un prétexte quelque peu fallacieux. L’histoire ne s’arrête pas là, les 2 policiers en ont profité pour s’amuser avec la voiture de sport en commettant quelques infractions dans les rue de Londres comme d’importants excès de vitesse enregistrés par le traqueur GPS installé dans le véhicule.

L’un des deux policiers a heureusement subi une sanction de la part de sa hiérarchie (l’histoire ne dit pas laquelle) tandis que l’autre n’a écopé que d’un retrait de 3 points sur son permis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *